La Fédération du Bâtiment et des TP du Lot est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

FÉDÉRATION DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU LOT

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Bâtimétiers N° 62 - 2021 | Autour du chantier

La Fédération du BTP de la Loire

Un chantier exemplaire du Lean et du BIM

Ce n’est pas un hasard si Saint-Étienne, ville Unesco de design depuis plus de dix ans, voit éclore des initiatives techniques innovantes de belle facture.

La Maison du BTP de la Loire, qui jouxte le deuxième plus important CFA de France, entreprend sa rénovation via un chantier école d’envergure de 3 millions d’euros HT, intégrant à la fois les processus du BIM et du Lean construction, sans oublier le design comme outil collaboratif et de coconception. La localisation du bâtiment, dans un quartier en pleine mutation accueillant notamment l’École nationale supérieure d’architecture et le futur parc éco-sciences, a contribué à l’émergence de ce projet fin 2017. L’ambition de ce chantier démonstrateur initié par la fédération du BTP de la Loire et par Thierry Vidonne, puis poursuivi par son successeur Didier Brosse, est simple : associer concrètement les entreprises adhérentes dans la nécessaire transformation numérique et organisationnelle de la filière grâce à ce projet de réhabilitation. « Ces dernières ont tout intérêt à saisir l’opportunité de s’investir sur les enjeux de productivité et de qualité des ouvrages réalisés », commente Tristan Vacheron, secrétaire général de la fédération du 42. Pour mémoire, le BIM est un processus collaboratif dans lequel chaque acteur de la construction crée, renseigne et utilise une maquette numérique représentant les caractéristiques fonctionnelles et physiques de l’ouvrage, tandis que le Lean constitue une nouvelle façon d’aborder le chantier en chassant toute forme de gaspillage. « Le couplage de ces deux processus offre, en outre, la possibilité de répondre aux mesures de prévention du risque lié à la Covid-19 en optimisant l’organisation des coactivités et en limitant le nombre de salariés en un même lieu », ajoute le secrétaire général. Pour mener à bien ce projet ambitieux de réhabilitation d’un bâtiment de près de 4 000 m² sur six niveaux, la fédération du BTP de la Loire a mandaté une équipe de maîtrise d’œuvre locale et pluridisciplinaire, pour concevoir, dessiner et décrire un projet répondant à sa demande. Celle-ci est composée d’un architecte, d’un économiste, d’un bureau d’études, d’un BIM manager et d’un Lean manager ainsi que d’un designer. Parallèlement, une séance plénière de présentation générale du projet a été organisée en février 2020, ouverte aux 750 adhérents de la fédération.

 

Quatre-vingt entreprises ont finalement participé et 25 (deux à trois par corps d’état) ont été présélectionnées lors de la première phase de l’appel d’offres. Toutes ont bénéficié d’une formation financée par la fédération du BTP de la Loire sur la mise en œuvre du Lean construction et du BIM. De la manipulation de la maquette numérique à l’import et l’export de données depuis le logiciel EveBIM (qui sera utilisé tout au long du chantier), en passant par la coconstruction du planning, autant d’exercices pratiques qui ont permis aux candidats d’appréhender le chantier dans son ensemble et de travailler en collaboration. Le choix des entreprises lauréates à l’issue de la seconde phase d’appel d’offres a été arrêté en février 2021, pour un démarrage des travaux dès le mois de mars. En plus des enjeux technologiques, la Maison du BTP se veut aussi un chantier exemplaire en matière de performance énergétique, de sobriété environnementale et de tri des déchets. Les travaux devraient permettre d’atteindre une importante amélioration (de D à B) de l’étiquette énergétique du bâtiment.

 

Grâce au duo gagnant BIM-Lean, seulement dix mois de travaux seront nécessaires au lieu des deux ans prévus initialement pour que la Maison du BTP de la Loire redevienne un lieu de travail fonctionnel, adapté aux usages de ses occupants, performant et novateur. En clair, une vitrine pour la profession.