La Fédération du Bâtiment et des TP du Lot est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

FÉDÉRATION DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU LOT

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Actualités

Assemblée Générale - La révolution numérique dans le BTP

Le  05 octobre 2017

L’assemblée Générale de la Fédération du Bâtiment et des TP du Lot s’est déroulée cette année à Figeac. Il s’agissait de la dernière assemblée présidée par Monique Montal. En effet le Conseil d’administration élira son nouveau Président le 23 novembre prochain.

Après les habituelles opérations statutaires et le rapport financier, la Présidente a tenu à rappeler dans son rapport moral que le nombre d’adhérents avait été multiplié par trois depuis 1980. La FBTP représente aujourd’hui 90% des entreprises lotoises de plus de 10 salariés et 23% des entreprises de 1 à 9 salariés. Une belle représentativité.

L’assemblée a ensuite procédé au renouvellement du tiers de ses administrateurs. Daniel De Nardi, Jérôme Biehlmann, Christophe Issaly, Jean Philippe Battut ont été élus ou réélus.

Le sujet de la révolution numérique a occupé la totalité de l’assemblée. Il s’agit d’un phénomène qui bouleverse totalement l'ancien ordre économique et social. C'est une transformation complète de la société. Avec cette révolution qui touche un à un tous les secteurs, les dirigeants de nos entreprises traditionnelles entrent dans une ère de déstabilisation.

Le premier intervenant Adrien Delmas de l’agence Digigalt a présenté des outils de marketing adaptés aux TPE. Son message est clair : « Soyez présents sur Internet, grâce à un site et aux réseaux sociaux ...  Soyez en contact direct, voire immédiat, avec vos clients ». Il faut rassurer vos clients sur la qualité d’exécution de vos travaux et la fiabilité de votre entreprise.

Internet est en train de se couvrir de sites et de prestataires. Ces plateformes sont diverses mais sont dirigées vers nos métiers. C’est pourquoi la FFB s’est penchée sur le phénomène et a mené une enquête pour lui permettre de se positionner. Florent Berthelot du Conseil de l’Artisanat de la FFB est venu dans le Lot pour nous donner la synthèse de cette étude et surtout les orientations de la FFB sur le sujet.

La présidente s’est inquiétée auprès de Bruno Redolat, Directeur adjoint à la Direccte du Lot, des plateformes qui proposent à leurs clients de trouver un bricoleur pour poser des fenêtres ou une cuisine. Ce dernier a précisé que, dans certains cas, le délit de travail dissimulé et le délit d’exercice illégal de la profession (dissimulation d’activité) pouvaient être cumulativement relevés. Il a expliqué les différents indices permettant de caractériser la situation de faux travailleur indépendant.   

L’adjudant-Chef Daniel Bertolino a attiré l’attention des dirigeants sur les risques de piratages des données informatiques de l’entreprise. Il a détaillé les diverses formes possibles de cette menace qui s’accroit de jours en jours.

La réunion s’est achevée avec la présentation par Bertrand de Boissieu de la Centrale d’achat du BTP. Il s’agit d’une plateforme d’achats gro

upés à l’intention des entreprises du BTP et de leurs salariés.

 

La Fédération du Bâtiment et des TP relativise la reprise annoncée

Le  29 juin 2017

L’édition du Lot de la Dépêche de jeudi dernier annonçait à coup de manchettes sur la une régionale, la une locale et dans un article « Des signaux de reprise dans le BTP ».

Pour qu’une information soit complète, il faut se méfier des emballements et des généralisations. Tout d’abord, le Sigle BTP inclut les entreprises de Travaux Publics qui pour l’instant sont à l’écart de cette reprise annoncée, leur clientèle relevant pour une grande part de la commande publique.

Si le Bâtiment a vu, au plan national, la création de 90.000 emplois au premier trimestre, cette « bouffée d’air frais » ne compense pas les 200.000 emplois perdus avec la crise, mais c’est encourageant.

Il s’agit cependant d’un redémarrage à deux vitesses. Dans les métropoles, les entreprises connaissent une croissance parfois à deux chiffres. En revanche, dans le Lot comme dans les villes moyennes, c’est beaucoup plus difficile.

Dans le département, le BTP a perdu 934 salariés depuis 2008 en passant de 3 827 à 2 893 salariés (URSSAF 4T 2016) et la courbe n’a pas encore amorcé d’inversion. Par contre, on peut noter une forte augmentation de l’intérim qui témoigne d’une reprise des commandes des clients, mais surtout d’une grande prudence des chefs d’entreprises qui hésitent à embaucher en CDI.       

Enfin, il convient de rappeler que les prix restent, pour l'heure, à des niveaux trop faibles pour assurer une rentabilité suffisante à nos entreprises. Le risque de décrochage reste fort pour certaines.

Il ne s’agit pas pour la Fédération de nier les signes de reprise dans le Bâtiment, mais au contraire de souhaiter leur amplification afin que cette évolution positive des commandes rejaillisse sur l’emploi.

On a déjà pu noter des difficultés pour pourvoir des emplois dans plusieurs métiers. Aussi, la profession compte s’organiser pour demain accompagner et former toutes les personnes qui voudront rejoindre nos métiers.    

Plateformes dans le Bâtiment : la FFB lance un plan offensif

Le  17 mai 2017

Convaincue que le phénomène des plateformes numériques n’épargnera pas le bâtiment, la FFB lance un plan d’action et de sensibilisation.

Elle va ainsi mettre à la disposition de ses adhérents une liste des principaux points d’alerte à vérifier avant de s’inscrire sur une plateforme.

Elle va également réclamer aux pouvoirs publics un encadrement plus strict pour obliger les opérateurs de plateformes à vérifier les qualifications et les assurances des prestataires qui offrent leurs services en ligne.

Assemblée Générale des Travaux Publics - 11 mai 2017 à Soulomès

Le  12 mai 2017

La profession des Travaux Publics s’interroge sur l’intégration des nouvelles générations

La Fédération des Travaux Publics du Lot a tenu son Assemblée Générale, jeudi 11 mai à Soulomès. Les traditionnelles opérations statutaires ont permis le renou

vellement de quatre administrateurs Fabrice Brousse, Jean-Lou Calméjane, Bernard Imbert et Pierre Najac.

Le Président Jean-Luc Séguy a présidé sa dernière assemblée, après onze ans au service de la profession et c’est le prochain Conseil d’administration qui élira son nouveau bureau.

La Fédération des TP du Lot regroupe 53 entreprises de Travaux Publics (canalisateurs, électriciens, routiers, terrassiers) qui emploient 651 salariés soit 90,2 % des salariés TP lotois.

Au-delà de la défense collective des intérêts de la profession, la FTP46 apporte des conseils sur de nombreux sujets : juridique, marchés et fiscal 28%, Social et salaires 24 % et emploi et formation 14 % (pour les principaux)

Le premier sujet abordé concernait les travaux à proximité des réseaux et l’autorisation d’intervention AIPR qui sera obligatoire au 1er janvier 2018. Gaëlle Imbert et Bruno Gaborit d’IG Formation ont présenté le nouveau dispositif et répondu aux nombreuses interrogations des entreprises.

Après avoir accueilli les élus et responsables économiques lotois, le Président Séguy a interrogé la conférencière Sonia Desmarchelier (Consultante en organisation et en management chez Travailler et Manager Autrement) sur les nouvelles générations et leur intégration dans les entreprises.

En effet, les dirigeants sont parfois déroutés face à certaines attentes, réactions, ou certains comportements de collaborateurs ou d’apprentis issus des jeunes générations. Or, avec l’évolution de la pyramide des âges, ces générations représenteront bientôt la moitié des effectifs des entreprises.

Sonia Desmarchelier a proposé des clés de compréhension du fonctionnement de ces générations. Elle a montré l’impact que cela peut apporter aux entreprises en matière d’organisation et de management, ainsi que les leviers d’action pour réussir à mieux fonctionner ensemble. Une réunion captivante qui a suscité de nombreuses questions au sein de l’assistance.

 

Les photos de l'Assemblée Générale sont disponible en cliquant ici.

112 propositions de la FFB pour les élections législatives

Le  10 avril 2017

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) rassemble 50 000 entreprises en France, parmi lesquelles 15 000 PME et 35 000 artisans. C'est la force de la FFB que de faire travailler ensemble des entreprises de toutes tailles et appartenant à tous les corps de métiers. Toutes partagent les mêmes valeurs : celles de l'entreprise patrimoniale, celles d'un secteur qui emploie 1,2 million d'actifs et qui concourt à hauteur de 6 % au PIB national.

Comme chacune des Fédérations départementales, la FBTP 46 a participé d'avril à septembre dernier à une large consultation sur les attentes et les préoccupations de notre Profession. Du travail mené par près de 3 000 chefs d'entreprise ont émergé ces « 112 propositions pour les élections législatives » que je vous trouverez en pièce jointe.

Fidèles à notre pragmatisme de bâtisseurs, nous ne nous contentons pas de faire des constats et de pointer ce qui va mal, nous proposons des solutions concrètes et réalistes. Ces 112 propositions couvrent tous les champs législatifs qui impactent notre quotidien d'entrepreneur : urbanisme, fiscalité, formation, droit du travail, marchés, etc.

Ce document sera transmis dans les prochains jours à tous les candidats aux élections législatives dans le département.

Les professionnels du bâtiment, qui se sont beaucoup impliqués dans l'élaboration de ce document, seront particulièrement attentifs aux réponses apportées à leurs préoccupations par les candidats à la députation.

Plateformes numériques : la FFB appelle le Gouvernement à mieux encadrer l’activité

Le  10 février 2017

Après l’hôtellerie, les taxis, le tourisme notamment, le Bâtiment est à son tour concerné par le développement des plateformes numériques.

L’accès à l’espace adhérent a évolué

Le  07 décembre 2016

Pour vous connecter, il suffit maintenant de renseigner votre adresse email plutôt que l'ancien login en 3 parties.

Le mot de passe habituellement utilisé reste inchangé.

Applications mobiles : l'UMGO et la SMA BTP se lancent !

Le  14 octobre 2016

L'UMGO présente sa nouvelle application smartphone destinée aux professionnels de la maçonnerie et du gros oeuvre : "UMGOTUTO", dans laquelle vous pouvez retrouver des tutos sur les semelles filantes, les joints minces...

 

 
 

La SMA BTP a également une application smartphone "SMAAQC" sur laquelle vous pourrez trouver les fiches pathologiques bâtiment comme : Fissures "structurelles" des maçonneries 

des maisons individuelles, humidité en sous-sol des bâtiments...

Fraude au travail détaché

Le  14 octobre 2016

Les sanctions tombent enfin !

La préfecture de l’Hérault a ordonné, fin août, l’interruption pendant trois mois de cinq chantiers de construction de logements privés dans des communes proches de Montpellier.
L’arrêté du préfet est motivé par la fraude au travail détaché, car l’enquête a révélé que l’entreprise de gros oeuvre chargée des travaux, basée à Perpignan, faisait appel à des salariés intérimaires fournis par une entreprise d’intérim basée au Portugal.
Or celle-ci n’avait pas d’activité réelle au Portugal ; elle fournissait de façon permanente des salariés détachés à l’entreprise de gros oeuvre, qui avait d’ailleurs le même dirigeant.
Le recours des entreprises contre cette sanction a été rejeté par le tribunal administratif de Montpellier, le 9 septembre.
Le dossier a, par ailleurs, été présenté devant le parquet de Perpignan, car des poursuites pénales pourraient être encourues dans cette affaire.

La FBTP de l’Hérault s’est réjouie de cette décision permettant de stopper la concurrence déloyale sur ces chantiers.
Incidemment, le Comité national de lutte contre la fraude s’est réuni le 14 septembre dernier. En présence du ministre de  l’Économie et des Finances et du secrétaire d’État au Budget, la ministre du Travail a annoncé plus de 2 000 interventions de l’inspection du travail en juin dernier, par rapport à 500 en juin 2015, le BTP concentrant les trois quarts des interventions.

Les conventions de bonnes pratiques proposées par la FFB aux maîtres d’ouvrage peuvent les aider à exercer leur devoir de vigilance en écartant les offres anormalement basses, en vérifiant les formations obligatoires, en encadrant le recours à la sous-traitance, etc.
  
Les donneurs d’ordre doivent multiplier les précautions. Il n’est plus possible de fermer les yeux sur le dumping social et la concurrence déloyale !
 
 

Les Coulisses du Bâtiment

Le  13 octobre 2016

Les collégiens lotois entrent dans les coulisses du BTP !

Jeudi 13 octobre, 123 collégiens et leurs professeurs sont entrés dans les coulisses du BTP. Invités par la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics du Lot, ils ont pu se forger une idée personnelle sur la diversité des métiers, la qualité des ouvrages et les perspectives de carrières au cours de la visite du chantier de réorganisation des locaux de la Préfecture du Lot.

Ces travaux se situent dans un ensemble architectural et urbain au passé patrimonial riche. L'ensemble est inscrit dans le secteur sauvegardé. L’opération a pour objectif de 

regrouper différents services interministériels et de créer un accueil privilégié au public. L’ensemble des bâtiments du site de Chapou fait l’objet d’une rénovation intérieure lourde de la quasi-totalité des niveaux. La réorganisation et rénovation de l’ensemble des locaux comprend notamment : la redistribution et le recloisonnement des espaces, des créations, modifications d’ouvertures, de planchers, des travaux d’amélioration des performances thermiques des bâtiments, des travaux de mise en accessibilité et sécurité des bâtiments sur l’ensemble.

Ces rénovations sont accompagnées de la construction d’un bâtiment neuf qui accueillera l’accueil général (entrée du public) sur la rue de la Préfecture. Ce bâtiment est actuellement en cours de construction.

La Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics du Lot, organisatrice de cette journée, tient à remercier les entreprises DELNAUD, AYMARD et GRENIER, les Cabinets d’architecture BERGES et ALMUDEVER mais aussi la Préfecture du Lot et le Conseil départemental qui a assuré le transport des collégiens ainsi que les parrains de Pro BTP chargés de l’accueil sécurité sur le chantier.

Vous pouvez retrouvez l'album photos des visites de la journée en cliquant ici.

First 1 2 3 4 5  ... Last