La Fédération du Bâtiment et des TP du Lot est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

FÉDÉRATION DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU LOT

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Actualités

La Fédération du Bâtiment et des TP relativise la reprise annoncée

Le 29 juin 2017

L’édition du Lot de la Dépêche de jeudi dernier annonçait à coup de manchettes sur la une régionale, la une locale et dans un article « Des signaux de reprise dans le BTP ».

Pour qu’une information soit complète, il faut se méfier des emballements et des généralisations. Tout d’abord, le Sigle BTP inclut les entreprises de Travaux Publics qui pour l’instant sont à l’écart de cette reprise annoncée, leur clientèle relevant pour une grande part de la commande publique.

Si le Bâtiment a vu, au plan national, la création de 90.000 emplois au premier trimestre, cette « bouffée d’air frais » ne compense pas les 200.000 emplois perdus avec la crise, mais c’est encourageant.

Il s’agit cependant d’un redémarrage à deux vitesses. Dans les métropoles, les entreprises connaissent une croissance parfois à deux chiffres. En revanche, dans le Lot comme dans les villes moyennes, c’est beaucoup plus difficile.

Dans le département, le BTP a perdu 934 salariés depuis 2008 en passant de 3 827 à 2 893 salariés (URSSAF 4T 2016) et la courbe n’a pas encore amorcé d’inversion. Par contre, on peut noter une forte augmentation de l’intérim qui témoigne d’une reprise des commandes des clients, mais surtout d’une grande prudence des chefs d’entreprises qui hésitent à embaucher en CDI.       

Enfin, il convient de rappeler que les prix restent, pour l'heure, à des niveaux trop faibles pour assurer une rentabilité suffisante à nos entreprises. Le risque de décrochage reste fort pour certaines.

Il ne s’agit pas pour la Fédération de nier les signes de reprise dans le Bâtiment, mais au contraire de souhaiter leur amplification afin que cette évolution positive des commandes rejaillisse sur l’emploi.

On a déjà pu noter des difficultés pour pourvoir des emplois dans plusieurs métiers. Aussi, la profession compte s’organiser pour demain accompagner et former toutes les personnes qui voudront rejoindre nos métiers.    


Le 29 juin 2017



Pour en savoir plus